Présentation

Le GAP est un groupement d’associations du Nord-Pas-de-Calais du secteur social et médico-social, œuvrant pour la protection de l’Enfance et de l’Adolescence en difficulté.

Les établissements accueillent des jeunes de 0 à 21 ans dans le cadre d’un placement décidé par l’Aide Sociale à l’Enfance ou la Protection Judiciaire de la Jeunesse.

Aujourd’hui, nous faisons preuve d’un vrai professionnalisme tant dans la mise en place d’un projet individuel pour chaque jeune que dans le management des différentes équipes.

Consulter les statuts

GAP – Statuts [AGE 2017]

Projet associatif

GAP – Projet associatif

Conseils d’administration

GAP – Conseils d’administration

Jeunes accompagnés
Salariés
Sites
Accompagnements
Valeurs

  • Le GAP s’inscrit dans une approche humaniste de la personne

Le Groupement des Associations Partenaires veut construire son action dans le cadre d’une approche humaniste de la personne. Il s’agit d’agir pour que les jeunes accueillis, ainsi que leurs familles soient reconnus et pris en compte comme des sujets humains. Pour ce faire nous devons mettre l’humain et en particulier la personne accueillies au cœur de nos préoccupations, de nos choix et de notre organisation. Cela suppose une reconnaissance de l’autre dans sa singularité. Les jeunes que nous accompagnons ne sont pas des objets à modeler, mais des sujets en devenir que nous voulons aider à se construire. Il s’agit en conséquence de favoriser son accès à la culture et de l’accompagner dans l’émergence de son identité tant sur le plan personnel que professionnel. Une telle valeur suppose une culture de la reconnaissance et du partage. Elle nécessite également une approche équitable situant notre aide en fonction des besoins du sujet et non dans une approche uniforme des personnes accueillis.  Cette valeur irrigue également les relations que nous voulons instaurer entre tous les acteurs de l’institution (administrateurs, cadres, professionnels).

  • Le GAP s’inscrit dans l’idée d’une citoyenneté : un engagement de tous au service de tous

Le Groupement des Associations Partenaires développe son projet avec une conception citoyenne de la vie collective et sociale. Il s’agit d’agir pour que les jeunes accueillis, ainsi que leurs familles puissent accéder en toute égalité à leurs droits sociaux et humains et exercer leurs droits civiques. Il s’agit également de les impliquer dans les décisions les concernant en prenant en compte leur âge et leurs capacités. Cela suppose, bien entendu, le respect du principe de non-discrimination. Au-delà des droits la citoyenneté est définie par notre association comme la prise de responsabilité de chacun vis-à-vis de ses actes, des autres, de la collectivité et de l’environnement. Chaque professionnel doit ainsi être responsabilisé pour que son action se déploie au service d’une production collective dans l’intérêt des personnes accompagnées. Nous voulons ainsi favoriser le « jeu collectif » des professionnels pour le mettre au service des personnes accompagnées. Pour ce faire nous voulons associer et impliquer les familles à toutes les décisions impliquant leurs enfants. Nous voulons également préparer et aider les jeunes à une citoyenneté pleine et entière ce qui suppose l’apprentissage du choix, de l’esprit critique, du libre-arbitre, etc.

Engagements

A.   Les jeunes accueillis et accompagnés sont en difficulté, le GAP s’engage à :
  • Promouvoir les droits fondamentaux des personnes accueillies tels qu’ils sont définis dans la charte internationale des droits de l’enfant et la loi 2002-2 ;
  • Garantir leur sécurité et leur intégrité physique et morale ;
  • Favoriser leur épanouissement et leur autonomie en les impliquant comme acteur dans l’accompagnement proposé ;
  • Encourager l’expression et la participation aux projets les concernant et à la vie de leur établissement et de l’association ;
  • Mettre en œuvre un accompagnement adapté à leurs besoins et à leur projet de vie ;
  • S’inscrire dans une logique de bientraitance et de qualité dans les services rendus.
B.    Le GAP considère les parents comme des acteurs incontournables de l’accompagnement, il s’engage à :
  • Accueillir la famille, l’informer et l’accompagner dans l’exercice de sa parentalité ;
  • Associer la famille à l’élaboration du projet individuel de son ou de ses enfants ;
  • Favoriser la participation de la famille à la vie des établissements, des services, de l’association ;
  • Prendre en compte la fratrie et plus largement la famille dans les accompagnements proposés :
  • Encourager l’engagement des parents dans les instances de nos structures (groupe de travail, conseil de vie sociale, etc.) ;
  • Favoriser l’esprit d’entraide et de solidarité entre les familles à partir de projets concrets.
C.    Le GAP considère que sa force est notamment liée aux compétences et aux expertises de ses professionnels, il s’engage à : 
  • Développer une logique de la participation et de la consultation concernant tous les acteurs professionnels ;
  • Favoriser l’amélioration continue des pratiques collectives ;
  • Favoriser une politique de communication interne permettant de développer le sentiment d’appartenance au même projet collectif ;
  • Favoriser la formation afin d’aider les professionnels à remplir leurs missions ;
  • Favoriser l’enrichissement mutuel et le développement par le repérage et la diffusion des bonnes pratiques de chacun des établissements ;
  • Poursuivre et développer une démarche permanente d’action-recherche afin de faire émerger les innovations nécessaires pour faire face aux évolutions des contextes.
D.   Le GAP s’inscrit dans la défense de l’enfance en danger et/ou en difficulté; il s’engage à :
  • Développer une action de plaidoyer sur les aspects non pris en compte par les politiques publiques ayant un impact négatif sur l’enfance et la jeunesse en difficulté ;
  • S’impliquer dans les réflexions et initiatives locales, territoriales, visant à l’amélioration de l’offre de service en direction des enfants, des jeunes et de leurs familles ;
  • Participer activement aux réseaux de partenaires ayant des missions et des objectifs convergents ;
  • Contribuer aux mutations des mentalités concernant les enfants et les jeunes en difficultés.
E.    Le GAP se définit aussi comme un partenaire des pouvoirs publics, il s’engage à :
  • Appliquer les règles de gestion permettant la meilleure utilisation possible des moyens alloués pour la poursuite des missions qui lui sont confiées ;
  • S’engager nettement dans des partenariats permettant d’améliorer la poursuite de ses missions ;
  • Jouer une fonction d’observatoire permettant d’aider au repérage des besoins nouveaux ou des besoins non couverts ;
  • Etre une force de proposition de solution en s’ancrant sur une démarche de recherche-expérimentation ;
  • Participer activement à tous les espaces de définition ou de planification des politiques publiques.