Bouée des Jeunes

Bouée des Jeunes

La Bouée des Jeunes accompagne dans le cadre de ses différentes structures 114 Jeunes et jeunes majeurs. Le Service de Prévention Spécialisée mène des actions dans les villes de Douai, Sin Le Noble, Waziers, Cambrai et Caudry.


Missions

La mission de la Bouée des Jeunes est l’accueil des enfants et des adolescents confiés par l’Aide Sociale à l’Enfance ou par la Protection Judiciaire de la Jeunesse.

Ceci s’effectue dans le cadre de la protection administrative ou judiciaire pour une durée plus ou moins longue.

Un cadre de vie sécurisant est proposé afin de donner à chacun des repères et de les aider à se construire psychologiquement.

Notre volonté est de collaborer étroitement avec les familles. Un réel travail de collaboration, de partenariat et de responsabilisation est réalisé avec le jeune et sa famille.

Services

– 4 unités de vie à Sin-le-noble, Douai, Niergnies et Solesmes

– Service d’hébergement diversifié (assistantes familiales)

– Service d’Accueil de Jour

– Service d’Accompagnement Educatif en Appartements

– Foyer Educatif Maternel

– Dispositif d’Accueil et d’Hébergement Transitionnel (D.A.H.T.)

Documents 

Il suffit d’ajouter un « média » de type pdf ici.

Les services

Service IEADR
TANDEM
Internats
D.A.H.T.
Foyer Maternel
Prévention Spécialisée
Service IEADR
TANDEM

La mesure  d’IEAD-R est une mesure administrative. Elle est mise en place à l’initiative des détenteurs de l’autorité parentale et validée par les services de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE).

Notre service accompagne 25 situations pour des enfants sans limite d’âge. 

L’équipe se compose de 5 éducateurs, d’une psychologue et d’un cadre éducatif. Celle-ci est sous la responsabilité de la Direction, et par délégation, d’un responsable de pôle.

Conforme au cahier des charges du Département du Nord, nos interventions au sein de la famille peuvent se réaliser:

¨ entre 7h et 21h du lundi au vendredi

¨ permanence éducative le samedi.

¨ Interventions possibles 365 jours par an et permanence téléphonique 24h/24 en cas de difficultés.

 

Internats

  • Unité de vie Philippe Muller à Douai : 14 places filles ou garçons 12-18 ans
  • Unité de vie Niergnies : 15 places 12-18 ans
  • Unité de vie de Solesmes : 15 places filles ou garçons 12-18 ans

D.A.H.T.

Le Dispositif d’Accueil et d’Hébergement Transitionnel des Foyers Jean Muller a ouvert ses portes en juin 2010. 

Cette unité de 7 places, s’adresse à des garçons et filles agés de 13 à 16 ans, relevant des dispositions de l’Ordonnance 45, en situation de crise ou d’impasse de par les difficultés auxquelles ils se trouvent confrontés.

La durée du séjour est limitée à un mois renouvelable une fois, soit 2 mois au maximum.

Durant ce laps de temps, le jeune qui est temporairement éloigné du contexte d’origine de la crise, est pris en charge dans un espace contenant et sécurisant. 

Ce dispositif ne s’envisage pas comme une rupture mais comme un espace de transition basé sur des principes d’écoute, de médiation, avec un travail de réflexion sur le contexte ayant conduit à la crise. Il a aussi pour objectif de prévenir les situations de rupture tout en garantissant la continuité des actions éducatives déjà engagées.

Foyer Maternel

Le Foyer Educatif Maternel, en fonctionnement depuis 2004, travaille actuellement en vue de développer en son sein l’accueil de couples.

La finalité est à la fois de préserver la spécificité de l’accueil en foyer maternel, et de pouvoir conjuguer, au besoin, l’accueil de type centre parental.

Le Foyer Educatif Maternel accueille des mineures et jeunes majeures, âgées de 14 à 21 ans, enceintes de trois mois minimum et jusqu’aux trois ans de l’enfant, confiées à l’établissement au titre de la protection de l’enfance (placement administratif et judiciaire). La mesure peut porter sur l’enfant, sur la mère, ou les deux.

En projet, l’accueil de jeunes couples, mineurs ou jeunes majeurs, de 14 à 21 ans, à trois mois de grossesse minimum et jusqu’aux trois ans de l’enfant, suivant les mêmes conditions.

Ce dispositif s’adresse à des futures ou jeunes mamans, (et à terme de futurs ou jeunes couples), pour lesquels une séparation entre leur lieu de vie ou leur famille s’avère nécessaire à un moment de leur parcours de vie, et/ou un travail d’accompagnement autour de la maternité et d’étayage à la parentalité et à ses conditions parait pertinent.

Prévention Spécialisée

Le travail de rue reste l’action dominante du Service de Prévention Spécialisée, créé en 1975. Il se fait en partenariat et en réseau avec de multiples acteurs locaux (usagers, associations, établissements scolaires, centres sociaux, unité territoriale d’action sociale, dispositifs politiques de la ville, organismes bailleurs…) et recherche la participation des familles.

Le Service de Prévention Spécialisée s’adresse à des jeunes (pré-adolescents, adolescents, jeunes adultes) ainsi qu’à leurs parents (sur les secteurs de Douai-Dorignies, Frais-Marais, Waziers, Sin Le Noble, Cambrai et Caudry)

Trois éducateurs spécialisés nommés sur des postes d’ALSES (Acteurs de Liaison Sociale en Environnement Scolaire) travaillent à mi-temps au sein des collèges : Anatole France à Sin Le Noble, Canivez à Douai et Romain Rolland à Waziers et également à mi-temps dans les quartiers, l’objectif est de favoriser le lien élève/parent-quartier et l’établissement scolaire.

Le SAEP (Service d’Accueil et d’Ecoute Psychologique) est une action de proximité avec la présence de 4 psychologues de rue sur les territoires, de la CAD (Communauté d’Agglomération du Douaisis), de la CCCO (Communauté de Communes du Cœur d’Ostrevent), de Cambrai et Caudry. 

Une action de médiation est menée au sein des lycées Techniques Edmond Labbé et Rabelais de Douai sur le thème du décrochage scolaire auprès des élèves de seconde par une éducatrice du service. Un médiateur (adulte relais) membre de l’équipe de prévention spécialisée axe son travail sur les questions de santé en favorisant l’information et l’accompagnement vers les dispositifs de soins et administratifs.


Cliquez-moi